• ACCUEIL

     

     

     

     

    Bonjour à toutes et à tous,

     

                                                                                                        

    La lecture a été d'abord mon premier chemin d'évasion, un chemin qui m'a emmené très loin parfois, souvent en reprenant le même livre.

    Par le cinéma, puis la télévision, les images ont renforcé mes connaissances et m'ont donné l'envie d'aller voir ailleurs et d'utiliser la petite boîte noire magique, même s'il n'y en avait jamais eu à la maison.

                                                                       Accueil

         

     

     

     

                                                                                                               

    De mon premier voigtlander à mon nikon 700, la moisson de clichés est énorme.

    Ces photos, je les ai prises lors de voyages récents ou plus anciens.

    D'autres, prises parfois sur le Net, illustreront un billet d'humeur face à une actualité.

               

     

             

    J'avais pensé que réaliser un montage audio-visuel sur une visite ou sur un voyage me permettrait de limiter le nombre de photos conservées. Il n'en est rien ! Aux photos s'ajoutent les montages, les musiques.

    J'aime me pencher sur des sujets très variés, des sujets non abordés, même si délicats à traiter en photos et j'espère encore en trouver de nouveaux pendant longtemps.

    J'ai en réserve, des chansons, des musiques, des sujets qui pourraient être traités avec mes photos ou d'autres prises sur le Net, pour réaliser de nouveaux montages audio-visuels.

     

     

     

     

  •  

     

    Il semblerait que ces figurines de bois représentant une belle femme avec un foulard, soient originaires du Japon !

     

    A la fin du 19 ème siècle, l’Orient est à la mode en Russie et un peintre crée une version russe du jouet, qui devient très vite populaire.

     

    Si les versions traditionnelles de ces poupées gigognes se trouvent toujours sur les rayons des magasins de souvenirs, des créateurs en ont fait des versions illustrant le monde artistique, spatial … et même avec des étrangers.

     

    A l’école, les jeunes ruses de 12 ans apprenaient que les matriochkas de leur enfance ‘’ symbolisent en fait le caractère russe, l’âme russe, les valeurs de base russe : maternité, famille, collectivisme, unité et chaleur humaine ‘’.

     

     

     

    Cliquez pour voir ce montage de 3 mn 52.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique